De Brisbane à Sydney - 900kms

Publié le par Cla&Nico

Nous ne vous avions pas expliqué nos plans ni le programme qui nous attendait !

Y'a pas plus compliqué :

- Nous partons vers le Sud pour passer l'été dans le Sud et l'hiver dans le Nord. Le tropique du Capricorne coupe l'Australie en deux parties presque égales et il fait moins chaud l'été dans le Sud que dans le Nord et plus chaud l'hiver dans le Nord que dans le Sud!
- Nous voulons passer le jour de l'an à Sydney (la fête de la Saint Sylvestre a la réputation d'être, à Sydney, un des plus beau et des plus grandiose en matière de feux d'artifice et de fêtes! Vous le saviez peut-être…?).

Nous avons donc un peu moins de 3 semaines pour faire Brisbane-Sydney, soit 900kms, du 8 décembre au 31 décembre.

C'est à partir de maintenant que commence notre journal de bord que j'écris chaque jour, il y a beaucoup de détails, avis aux interéssés!
P1080190

08.12.09 Cleveland & Burleigh Heads

Nous sommes partis mardi 8 décembre à 7h du matin après avoir fignoler le ménage du studio et dis au revoir à nos hôtes en direction de Byron Bay (350kms environ de Sydney), notre première "grande étape".
Avant cela, nous sommes passés par Cleveland pour voir des maisons de fortunes! Puis par Burleigh Heads, ville aux bords de plage beaucoup plus agréables qu'à la Gold Coast et Surfers Paradise ! Ces plages restent de grandes étendues de sable fin avec toujours la délimitation autorisée pour la baignade (baignade toujours aussi gelée mais on s'est lancés!) mais surtout, il y a beaucoup beaucoup moins de monde! Nous avons donc décidé de passer notre première nuit ici.
P1070967
Cette nuit s'annonçait folklo et ça n'a pas loupé : nous avons tout d'abord cherché longtemps une prise électrique pour notre frigo et les courses qu'on avait faîtes : toutes les prises sont pourries par le lavage des barbecues et l'eau qui y coule, nous avons donc tourné pendant une bonne heure pour finalement abandonner et aller se garer sur le parking qui borde la plage près d'un barbecue, une douche et des toilettes. Royal, non?
Et bien, non! Après avoir fait à manger (de nuit parce que le soleil se couche à 18h30!), manger (de nuit parce qu'aucune prise pour brancher nos lumières!), installer notre lit (toujours de nuit) et enfin, s'installer au lit. Un gentil gendarme cogne au carreau et nous demande de partir sous peine d'avoir une amende de 300$!!! Mais… Je comprends pas, on passe pourtant super inaperçu, garé sur un parking d'une grande rue passante avec un van tout bleu et des rideaux sur toutes les fenêtres!!!!!

Bref, il a donc fallu repartir vite fait, mais où me direz-vous? Et bien nous ne savons pas ! AhAh! Nous avons donc choisi une ville sur la carte, une ville un peu plus dans les terres, 10min de voiture et HOP une petite impasse isolée et pas allumée, nous créchons là et pour les prochaines soirées à venir, il va falloir un peu mieux s'organiser : manger aux barbucs près des plages, manger tôt, de jour et une fois la soirée passée, aller dormir dans des rues mortes, ou alors en camping!

09.12.09 Burleigh Heads & Coolangatta

Réveil : 6h30 (bah oui, le soleil se lève à 4h30 donc à 6h30 la chaleur arrive, nous allons opter pour décaler notre rythme de vie au rythme de vie australien (et oui les Australiens à 7h ils bossent presque tous et à 20H30 ils sont couchés!), nous sommes retournés à Burleigh Heads pour déjeuner, aller se baigner (une petite baignade d'eau gelée à 7h30 du matin, rien de mieux pour vivifier les esprits!) et prendre une douche (sous l'oeil interloqué des sportifs matinaux qui passent sur le parcours de santé!).

Direction le parc national de Burleigh Heads, c'était en fait une forêt bordée de belles araignées-mygales… (je vous rassure, vous allez les voir, Nico adore les chercher pour les prendre en photos! Pendant ce temps je cours, je m'échappe, bref je suis à 10 mètres devant entrain de crier! :-)
Cette forêt était quand même magnifique, postée en hauteur avec une vue imprenable sur toute la côte et les vagues qui s'éclatent contre les rochers! Forêt de cédar, d'eucalyptus et de lianes!
P1070994
Après le repas, nous changeons de ville, direction Coolangatta, une ville nouvelle, toute petite (comparée à toutes celles qu'on a faîtes jusqu'à présent) : une plage IMMENSE où nous étions… SEULS! C'était impressionnant! Mais nous ne sommes pas restés sur la plage, en 10min ma serviette était recouverte de sable, beaucoup trop de vent!
Nous avons enfin trouvé une prise qui fonctionne : on pose le van et on se ballade à pied dans toute la ville, nous avons trouvé un autre point de vue magnifique, à voir dans les photos! D'ailleurs, on s'est dit : Y'en a combien qui aimerai être à notre place?
Nico s'est renseigné sur le prix des planches de surf et sur les cours… la suite au prochain épisode!
Après avoir fait à manger, avant la tombée de la nuit (…ou presque!), nous prévoyons les prochains jours et c'est le moment où vous vous demandez tous intrigués : mais où ils dorment cette nuit???
P1080013
10.12.09 Coolangatta & Borders Range National Park

Et bien nous avons dormis dans une impasse isolée près d'un aéroport (heureusement la nuit il est fermé!). Nous sommes retournés prendre le petit déjeuner sur la plage! Attirant, non?
P1080022
C'est à partir d'aujourd'hui que nous avons décidé de quitter la côte et de rentrer un peu dans les terres. Après seulement 20km, il y a déjà plus personne et plus rien à part, des prés, des champs, des montagnes, AH! une maison…
Nous voulons aller au parc national de Springbrook qui est à 20km de Coolangatta mais 1H de voiture! Nous vous laissons imaginer les routes! Nous voilà entrain de suivre le GPS comme des moutons… tout ça pour arriver à : "Fin de la route" !! Ah ouais, ils sont sympa et nous on y va comment au Spingbrook Park ? Un passant nous explique comment y aller, encore 1H de retour à refaire… on abandonne pour se diriger vers Murwimllibah, un petit tour de la ville, la pose du midi s'impose et nous voila repartis pour le parc national Border Ranges où la journée de l'horreur commença sous une température de 38°c.
P1080057
Les australiens les appelle parcs, nous les appellerions plutôt réserves naturelles : ce parc là était un parc de 40km, à faire en voiture, seules quelques aires de pique-nique ou de camping nous permettent de faire une pause ou d'avoir une belle vue sinon on ne peut pas s'arrêter. Les routes? montagneuses, en montée ou en descente, et de graviers ou de gros cailloux… Je vous laisse imaginer notre van parmi tout ça! Et nous par la même occasion, pas toujours rassurés!
C'est un parc, où il faut payer l'entrée, mais comme presque tout en Australie, c'est au bon vouloir de la personne, on est tout seul et personne n'est là pour surveiller! C'est dingue, en France personne ne payerai, ici tout le monde paye! Bref, il y a deux tarifs : pour la traversée du parc et pour passer la nuit sur une aire de camping, nous optons pour la nuit! Nous voilà donc partis à bord du van entrain de parcourir les kilomètres de montées à 10km/h ! Personne d'autres que nous .. et les oiseaux! Bah oui, ce parc rassemble plus d'un quart des espèces d'oiseaux d'Australie! Des perroquets violets et rouges, d'autres marrons et rouges, des oiseaux blancs magnifiques, des tout petits, bref c'était très beau! Et nous avions une vue imprenable sur l'immensité des montagnes!
P1080081
Tout allait bien jusqu'au moment où les routes laissaient apparaitre de la fumée… et surtout une odeur de feu… tous seuls, à des centaines de kilomètres de la prochaine ville, dans les montagnes de forêts, sans réseau… euh on ne peut que aller tout droit… qu'est-ce-qu'on fait?! Nous nous sommes arrêtés, on ne voyait plus aucune montagnes tellement il y avait de la fumée blanche et épaisse… On a continué jusqu'à la fin, arrivés à notre "aire" de camping, plus d'odeur de feu… on s'installe, se rafraichit, il est 18H30 la nuit tombe, et une sirène sonne sans cesse… on avait peur! On a décidé de partir et d'aller à la première ville.. On a eu raison, en chemin on a pu apercevoir sur la montagne d'à côté des barrières de feu! C'était impressionnant et inimaginable! Après une bonne heure de route, nous voilà enfin dans un petit village, on mange et on va chercher un coin où dormir, ça ira mieux demain!

11.12.09 Nimbin

Nous avons dormi jusqu'à 7h30, c'est un exploit! Remis de nos émotions, nous allons nous faire une "beauté" succincte à l'aide d'un robinet trouvé dans un parc de la ville, avant de repartir pour Nimbin.

Nimbin est un petit village de 400 habitants, il y a une rue principale (toute petite) et c'est tout! Mais ici, les villes sont tellement loin les unes des autres que dans un village de 400 habitants on y trouve : école, hôpital, police, supermarché, camping, piscine, pleins de commerce.
MAIS SURTOUT, ce petit village de Nimbin n'est  pas comme les autres, il autorise (ou tolère) la cannabis et toutes autres herbes! C'est un village hippie, ou des aborigènes et des hippies fument des joins et  en vendent à tous les coins de rues, même jusqu'au poste de police, c'est pour dire! Et les boutiques ne sont presque que des boutiques où on y trouve herbes, chichas, etc. Ambiance très sympa et jamais vue ailleurs!!!!
P1080117
Nous avons visiter "gratuitement" (toujours cette "charité" que l'Australien a ou pas de "participer" à l'évolution de la chose visitée!) la maison d'un aborigène, maison entièrement tagguée du sol au plafond d'art aborigène, décorés de combis accidentés ou encore de feuille de cannabis!
P1080127
Nos yeux ont craqués sur la grande piscine bleue : à notre arrivée, il faisait la même chaleur que la veille, on a donc décidé de s'offrir le luxe d'un camping une nuit pour profiter de la piscine, de laver le van qui a été envahi de poussière lors de notre périple en montagne et de se poser une journée à ne pas conduire! La nana du camping nous apprend une nouvelle : changement d'état, changement d'heure! Plus 1heure pour nous! Nous avons désormais plus 10heures par rapport à vous!

12.12.09 Lismore

Nuit très reposante au camping, puisqu'en toute sécurité, nous avons pu dormir la porte ouverte et même avec un petit ventilateur grâce à l'électricité, si ça c'est pas le pied!!! Une bonne toilette à l'eau chaude et HOP direction Lismore, 40kms de Nimbin, très grande ville montagneuse de 38 000 habitants, ville au charme ancien, bordée de plusieurs rivières et où les mouches nous suivent partout (on sentais bon, sisi!).
Nous sommes allés voir un centre de recueil de koalas! Les premiers de notre voyage! Trop mignons, de petites boules de poils comme des vrais nounours, agrippés à leurs arbres! Ce centre recueille les koalas ayant les yeux abimés par les feux, leurs yeux sont énorme et rouges (pauvre bête), ils les soignent et les ramènent dans leurs campagnes une semaine après! Nous n'avons pas pu les approchés mais ils étaient à croquer!
P1080179
A la recherche d'un petit parc tranquille pour faire à manger, c'était parfait et une petite ballade au bord des rives pour digérer! Rien de mieux pour repartir du bon pied dès demain à la plage!


Cla&Nico

Ps1 : Pleins de photos de notre première semaine dans les albums
Ps2 : Marie-Line, les nuits entre l'Homme et le Placard se passe super bien!!!!

Publié dans De Brisbane à Sydney

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article